réputation de marque

A votre avis, qu’est-ce qui se développe en une longue durée et se détruit en quelques secondes ? C’est bien la réputation de marque.

Aujourd’hui, les attentes à l’égard des marques sont plus élevées que jamais. D’ailleurs, elles ne se contentent pas de répondre à un besoin tout court.

Il y’a tant de paramètres à maitriser. Et bien que la réputation d’une marque repose sur une combinaison d’éléments, une seule balle lâchée peut tout ruiner. La question est de savoir comment mesurer un élément aussi abstrait que la réputation de marque. Lisez notre article jusqu’à la fin, nous vous répondons concrètement à cela.

Pourquoi mesurer la réputation de marque ?

La mesure de la réputation de marque suscite surtout l’intérêt des grandes marques plutôt que les startups.

En fait, la mesure de la réaction des consommateurs à votre marque vous aide à élaborer une stratégie efficace à long terme.

Voici comment mesurer la réputation de marque, vous donnant ainsi un avantage concurrentiel. 

  1. Il vous inclut dans la conversation.

Les tendances de consommation constituent un moyen d’inspirer la discussion des consommateurs sur les produits promus.

Un mélange de données d’enquête et aussi de veille sur les médias sociaux peuvent vous aider à déterminer les discussions auxquelles vous devriez participer.

Les contextes dans lesquels se déroulent les conversations sur les produits de votre marque et de vos concurrents développent votre compréhension de votre environnement concurrentiel et des principales tendances.

Vous devez connaître votre point de vue et contribuer de manière proactive. Ainsi, en restant au courant des dernières tendances de consommation, vous contribuez à la conversation de manière optimale.

       2.Il vous aide à surveiller les critiques et à y répondre à temps.

L’atténuation des risques est la clé du succès à long terme d’une marque.

Nous avons vu à quelle vitesse l’opinion publique peut se retourner, certaines marques célèbres étant critiquées pour leur gestion surtout en période de pandémie du Covid-19.

Les marques plus petites, disposant d’un public tout aussi fidèle, peuvent payer cher leurs diverses actions.

Ainsi, lorsque votre public vous met sous pression, la collecte d’un maximum d’informations sur le consensus permet de divulguer ce que les consommateurs attendent, afin de préserver une solide réputation de marque.

         3.Il vous aide à réussir votre ciblage marketing

Les données de mesure de la réputation de marque peuvent soutenir votre planification stratégique, telle que la segmentation, le placement publicitaire ou le profilage des consommateurs.

Les données d’enquête et la veille sociale sont des sources de données essentielles pour y parvenir.

Voici comment :

Les données d’enquête :

Grâce à une enquête personnalisée, vous pouvez poser des questions pour détecter l’impact des différents points de contact sur l’expérience de la marque. 

Les données d’enquête permettent de couper court au bruit pour demander directement aux consommateurs leur opinion sur votre marque.

Compléter une enquête personnalisée par des ensembles de données plus larges sur les tendances de consommation permet de contextualiser ces résultats et d’élargir le champ de l’analyse détaillée.  

Données d’écoute sociale :

Elles fournissent des données qualitatives et quantitatives sur la notoriété et le positionnement de la marque, ainsi que sur la façon dont le public perçoit votre message et y réagit.

Identifiez les différentes données démographiques qui parlent de votre marque sur les médias sociaux. Ensuite, utilisez-les pour compléter vos segments d’audience existants.

Sur quelles plateformes votre marque est plus réputée, et comment les utilisateurs y parlent de vous ?

Il faut savoir ce que le consommateur cherche : 

C’est intéressant de rappeler combien la réputation d’une marque est si importante pour une entreprise, mais nous devons changer de perspective ici. Concentrons-nous davantage sur le consommateur et voyons ce qui, à ses yeux, est à l’origine d’une association de marques positive.

Advocacy drivers:

La recommandation, ou le bouche à oreille, est très persuasif. Les marques devraient chercher à former un groupe de fidèles qui défendent les propos de la marque.

Attentes de la marque :

La fiabilité (57%), l’innovation (48%) et l’authenticité (46%) sont les plus appréciées par les clients. La fiabilité est peut-être une attente minimale, mais l’innovation et l’authenticité sont des éléments à intégrer à votre message.

Actions de marque :

De nos jours, il ne suffit pas d’avoir un bon produit pour réussir. Le respect de l’environnement (45 %), l’écoute des réactions des consommateurs (43 %) et la responsabilité sociale (43 %) sont des paramètres à intégrer.

Comment mesurer la réputation de marque :

Eclaircir les liens émotionnels :

Des données approfondies sur les consommateurs permettent de mesurer la réponse rationnelle à votre marque, mais aussi les réponses instinctives plus difficiles à mesurer.

Les réponses instinctives sont un indicateur clé de la réussite. Elles sont un moteur dans la prise de décision et plus la réponse à votre marque est automatique, plus le lien est émotionnel.

Étude de cas : Identifier la positionnement et la réputation d’une plateforme sociale

Une plateforme de médias sociaux très connue et assurant une couverture mondiale, a cherché à découvrir son positionnement, sa performance et réputation dans la région EMEA.

Elle a mené une enquête de mesure de la marque qui a posé les questions directes nécessaires pour identifier l’adoption de la plateforme dans la région et les perceptions de la marque plus larges vis à vis de ce marché.

Les questions visent à découvrir principalement:

La reconnaissance de la marque face aux concurrents :

Par exemple, de quels sites ou applications avez-vous entendu parler ? (L’utilisateur reçoit une liste de plateformes sociales pour choisir).

Ce que les utilisateurs perçoivent de l’utilisation de la plateforme :

Sur la base de ce que vous savez ou de ce que vous avez entendu, lequel des éléments suivants décrit le mieux chacun de ces sites ou applications ? (L’utilisateur reçoit une liste de cas d’utilisation contenant : “passe-temps-temps”, “se déstresser” et “trouver l’inspiration”).

Réponses émotionnelles à la marque :

L’utilisateur reçoit une liste de réponses contenant  (“m’inspire”, “me remonte le moral”, “me stresse”, “me pousse à essayer du nouveau”).

Les intérêts plus larges des utilisateurs :

A titre d’exemple, quels sont, selon vous les intérêts des utilisateurs ? (L’utilisateur reçoit une liste d’activités comprenant “art”, “films”, “émissions de télévision” et “beauté”).

Le résultat :

L’enquête a finalement atteint son objectif. Les données ont révélé des indicateurs clés d’utilisation, d’assimilation et de perception.

Les utilisateurs ayant déclaré ne pas avoir utilisé la plateforme, estiment ignorer la plateforme. 12% ont indiqué que la raison était qu’ils étaient déjà sur un trop grand nombre d’applications.

12 % ont déclaré leur utilisation pour découvrir de nouveaux contenus. Tandis que 11 % l’ont choisi pour son effet de divertissement. 

Finalement, la marque a pu identifier la perception des utilisateurs pour proposer une offre plus adaptée.

Les points clés à retenir :

Finalement, sur un marché très concurrentiel, développer la réputation de marque est un point indispensable surtout que les consommateurs recherchent la fiabilité, la familiarité et le soutien de marques auxquelles ils font confiance.

Les nouvelles pressions exercées sur les marques pour qu’elles soient éthiques, transparentes et responsables, soulignent la nécessité de surveiller la perception qu’ont les consommateurs sur votre marque.

Enfin, l’analyse de la réputation de votre marque vous permet ainsi d’identifier vos points faibles en vue d’y remédier

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Enjoy this blog? Please spread the word :)