Afin que Google retrouve votre site web et le juge assez pertinent pour l’afficher parmi les premiers résultats, il faut absolument suivre des techniques de rédaction et de design qui facilitent le référencement naturel. En plus d’un lisibilité fluide et d’un langage simple, il est tout autant important de suivre des astuces SEO moins évidents.

Les titres que Google retrouve:

Inutil d’opter pour des titres teaser ou mystérieusement poétique. Les titres de vos textes doivent être simples, directs et brefs. Si votre texte parle de comment créer une page Facebook, “Comment Créer Une Page Facebook” est le titre parfait. Le titre doit refléter le contenu parfaitement. Quand aux titres “clickbait”, les internautes en ont horreur. Les titres H2 ou H3 suivent la même règle mais afin de ne pas se répéter, utilisez des synonymes du titre H1 dans vos sous-titres

Un style rédactionnel SEO friendly:

référencement naturel site web

Google n’aime pas les titres trop longs, ni les mots compliqués. Essayez d’avoir 80% de mots courts et simples. Alors que pour les phrases, partez pour celles qui ne dépassent pas 20 mots. Ces calculs ont été fait par des experts prenant en compte l’empan mnésique moyen. C’est à dire le maximum d’informations qu’un cerveau peut retenir à court terme. Après tout, il ne sert à rien de rédiger du contenu de site dont votre lecteur ne s’en rappellera pas.

La Longueur de Texte Idéale Pour Optimiser Son Site:

On a souvent cru que les textes les moins longs sont les meilleurs. Cependant, Google n’est pas d’accord. La longueur d’un titre H1 idéale est 60 caractère. Tandis qu’un texte de moins de 1000 mots ne vaut presque rien pour les moteurs de recherche. D’après les statistique de Hubspot, les textes qui ont eu le plus grand nombre de lecteurs sur leur site sont ceux qui font entre 2250 et 2500 mots.

Les liens hypertextes référencent votre site web:

Lors de sa recherche, un internaute aiment avoir accès à d’autres pages à travers une seule. Surtout sur les pages d’accueil, les pages d’index ou de rubriques. Dans des pages du genre, vous pouvez insérer jusqu’à une vingtaine de liens hypertextes. Alors que dans sa phase de consommation, lorsque le lecteur a trouvé ce qu’il cherchait, il n’aime pas être distrait par l’accès à d’autres informations. Sur des pages d’articles de blog, la norme n’est pas plus de 5 liens, dont au moins un qui renvoit vers une de vos propres pages.

Intégrer des images facilite le référencement naturel:

image site web référencement naturel seo

En plus de rendre la lecture plus agréable, et de faciliter la compréhension, les images vous aideront à s’afficher sur la première page de Google. Lors de l’intégration de l’image, vous pourrez utiliser les mots clés comme titre et titre alternatif, ainsi qu’y décrire exactement ce qui se trouve dans l’image. Par exemple si l’image affiche une voiture rouge, en la nommant “voiture rouge”, vous doublez vos chances d’être retrouvé si quelqu’un cherche sur Google Images les mots “voiture rouge”.

Utiliser le mot clé que les gens recherchent sur google:

Pour être retrouvé, il faut d’abord être recherché. Isolez les mots clés que les gens recherchent le plus et insérez les dans votre texte suffisamment. Pour plus d’efficacité, optez pour les mots clés que plusieurs internautes recherchent mais que peut de rédacteurs utilisent. C’est des mots clés à faible compétition, vous pourrez rapidement monter en première page. Veillez à ce que ce mot clé soit présent maintes fois dans votre texte ainsi que sur vos titres H1, H2 et H3.

Un design responsif pour un meilleur référencement naturel:

Google prend en compte le nombres de secondes passé par le visiteur sur vos pages. Si un problème de design fait que votre page est désagréable, l’internaute n’y tardera pas. De même pour la version mobile du site web, si il ne s’affiche pas correctement, le lecteur quittera le plus tôt possible.

Voici les outils qui vous seront utiles pour le référencement naturel de votre site web:

Google keyword: pour trouver les mots clés pertinents.
Monitorank: un suivi quotidien de vos mots clés et de votre positionnement.
Yoast: le plugin qui vous aide à référencer votre contenu.
Can I Rank: l’outil qui vous dévoile la compétition des mots clés.
Google search console: afin d’éliminer les problèmes techniques.
SEM Rush:  l’outil d’audit technique de référencement.
Ahrefs: afin d’analyser les backlinks disponibles sur le marché.

En fin de compte, il y a toujours ces cas qui sortent du lot. Des articles qui sont courts mais qui sont à la première page des résultats, des sites non responsives qui attirent des milliers de visiteurs… Mais il vaut mieux miser sur des techniques de référencement naturel qui ont été prouvé que sur la chance de certaines exceptions.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Enjoy this blog? Please spread the word :)